×

Annonce

Simple Image Gallery Notice: It looks like PHP's 'GD Image Library' is not installed/enabled on your system. Please ask your hosting company to enable/install it.

Latitude 36.420177, Longitude -116.812305

Fatigué du ciel nuageux constant de Montréal, j'ai finalement décidé de faire un voyage d'astropphotographie à Las Vegas. Pourquoi Las Vegas, si elle est si pleine de pollution lumineuse ? Parce que c'est un endroit totalement désertique, et surtout, il est courant de trouver un ciel bleu et clair la plupart du temps.

Comme prévu, mon objectif était de m'éloigner de cette ville en direction d'un lieu propice à l'astrophoto, et un bon endroit pas si lointain était le parc national de Death Valley, en Californie, qui se trouve à environ entre 2 et 2,5 heures de Las Vegas.

J'ai eu connaissance de ce parc grâce aux publications de Rogelio Bernal Andre, un astrophotographe professionnel. Beaucoup des excellents photos qu'il a réalisés y ont été prises.

La région de Las Vegas et ses environs semblent être le terrain idéal pour l'astrophotographie. C'est une région essentiellement désertique, avec peu de chance de pluie, grâce au fait qu'il n'y a pas beaucoup de lacs aux alentours. J'ai été impressionné et excité de voir le ciel bleu avec presque aucun nuage à l'horizon. La seule chose qui pourrait en affecter beaucoup, et cela dépend de chaque personne, est la chaleur intense : on peut ressentir les ravages des températures allant de 33°C à 52°C dans la région de Dath Valley.

{gallery}sitiosobs/zabriskie/gal1{/gallery}

 

La chaleur

J'étais habitué au fait que dans les déserts du Mexique, la température était extrêmement chaude pendant la journée et extrêmement froide la nuit. En étudiant la région et en faisant des recherches avec les gestionnaires du parc, je leur ai écrit pour leur demander s'il était nécessaire de porter des vêtements pour se protéger. Les gars ont répondu par un message contradictoire : il fait très chaud mais il était bon de prendre une veste. Quoi ? Euh... Même si la "chaleur" pou

vait être évidente, comme je ne connaissais pas la région et en raison de mon expérience antérieure dans les déserts mexicains, j'ai décidé de porter une veste pour l'hiver de celles que nous utilisons au Canada et d'autres vêtements pour le froid ; "mieux que ça et ne pas manquer" me suis-je dit. Mais dans la région de la Vallée de la Mort, à la saison qui était fin juin, c'était le contraire des déserts mexicains : le jour, nous sommes arrivés à une température extrême de près de 50°C et vers 3 heures du matin, elle est descendue à environ 33°C. Je confirme donc que si vous partez en été, oubliez le froid et prenez plutôt de la crème solaire.

Les animaux dangereux


Ils ont également mis en garde contre certains animaux venimeux comme les serpents à sonnettes et les scorpions. Honnêtement, ici, j'ai eu peur parce que j'ai analysé la situation et je me suis dit : "Je vais aller seul dans le désert, pour être dans un endroit éloigné de la civilisation, il vaut mieux prendre des précautions". Ainsi, grâce à la magie de la technologie et à l'excellent service de sites comme amazon.ca, qui fonctionnent extraordinairement bien dans ce pays, j'ai pu me procurer à temps des bottes de protection contre les morsures de serpent. Même après le voyage, on peut dire que les précautions étaient un peu exagérées mais elles n'étaient pas de trop car j'étais vraiment dans des endroits où

j'aurais pu rencontrer cette "tendre" faune locale.


Death Valley


A propos de ce parc, je dois dire qu'il est impressionnant. C'est un endroit totalement désert avec des formations montagneuses et de grandes plaines. Je pensais que j'allais aller dans une région totalement vierge, loin de la civi

lisation, mais ce n'est pas du tout le cas.

Étant un parc national aux États-Unis, il bénéficie d'un soutien économique pour sa conservation, ce qui signifie que chacun des points d'intérêt est bien aménagé, pavé, avec des informations, un parking et même, pour certains, des latrines. Il y a même des hôtels et des stations d'essence à l'intérieur du parc, près de Furnace Creek et de Stovewell Pipes. Je vous recommande vivement, si vous allez faire de l'astrophotographie, de séjourner dans un hôtel du parc, car il sera plus confortable de revenir se reposer peu de temps après la séance d'astronomie.


Zabriskie Point

Death Valley possède plusieurs points d'intérêt tels que le bassin de Badwater, Dante's View, Artist's Drive, les dunes de sable plat de Mezquite, le terrain de golf de Devils, etc. La pointe Zabriskie est l'un de ces points d'intérêt pour l'observation du paysage rocheux. Il s'appelle Zabriskie Point en l'honneur du propriétaire d'une compagnie minière qui a travaillé à Death Valley.

{gallery}sitiosobs/zabriskie/gal2{/gallery}

J'ai choisi cet endroit comme point d'observation, mais je dois dire qu'on peut littéralement choisir n'importe quel point des routes du parc, se planter dans le désert et commencer à prendre des photos. Pourquoi ai-je choisi celui-ci ? Car c'est une esplanade pavée qui rend le séjour confortable. Il est également situé sur une colline où il faut monter une petite route pavée pour accéder à l'endroit, et il fait en sorte que le parking reste en bas pour éviter que les voitures viennent avec les lumières allumées pour vous déranger.

Malheureusement, les feux des voitures ne peuvent être évités, car on n'est pas loin de la route et bien qu'ils ne soient pas constants, les voitures passent fréquemment.

Comment s'y rendre

La Vallée de la Mort est facile d'accès : depuis Las Vegas, prenez l'autoroute 95 Nord en direction de la ville de Beatty. Une fois à Beatty, prenez l'autoroute 374, qui indique la direction de la Vallée de la Mort. De Beatty au centre d'accueil des visiteurs de la Vallée de la Mort, près de Furnace Creek, il faut compter environ 48 minutes, et de Las Vegas au total 2h 36 min. environ.

 

Dans le domaine de l'astronomie

Je dois être honnête avec vous au sujet de l'astronomie : ayant vu des photos spectaculaires prises par d'autres astrophotographes experts et étant un endroit désertique loin de toute pollution lumineuse, je m'attendais à un ciel complètement noir. Mais ce n'était pas le cas : il y avait apparemment des particules de poussière en suspension qui donnaient l'apparence d'une certaine pollution, mais malgré cela je ne me plains pas, le ciel était mille fois mieux que ce que nous pouvons avoir ici sur des terres gelées. Un avantage très très important est que la plupart du temps, il fait clair et le beau ciel bleu est constant. Un seul jour sur les cinq où j'étais là était nuageux au point de ne pas pouvoir faire d'astrophotographie, mais à partir de ce moment, le ciel s'est éclairci chaque jour.

Inconvénients

Le seul inconvénient que je vous donnerais est que même si l'emplacement est excellent, il n'est pas si loin de la route, de sorte que les phares des voitures qui passent peuvent être gênants ou ruiner le tir occasionnel.

Références

Death Valley National Park
Zabriskie Point

Précédent
Suivant